Messages pour l'Humanité

Messages pour l'Humanité

Actualités Yémen

Le Yémen touché par une grave crise alimentaire

Le Monde.fr | 23.05.2012 à 17h31 • Mis à jour le 23.05.2012 à 17h31

Par Valentine Pasquesoone

 

Près de la moitié de la population yéménite souffre de malnutrition, selon des associations d'aide internationale.

 

Près de la moitié de la population yéménite (44 %) n'a aujourd'hui "pas assez à manger" pour survivre, ont alerté mercredi 23 mai sept organisations d'aidehumanitaire présentes au Yémendans un communiqué commun. Oxfam, CARE et Save the Children, parmi d'autres, estiment que dix millions de personnes, sur les 22 millions d'habitants que compte le pays, souffriraient actuellement de malnutrition, dont cinq millions ayant besoin d'une "aide d'urgence".

Dans ce pays où 48 % de la population est âgée de moins de 15 ans, un enfant sur trois souffrirait de "malnutrition sévère"Selon l'Unicef au Yémen, plus de 267 000 enfants risquent de mourir du fait de grave malnutrition. Et un quart des Yéménites ont dû "tomber dans l'endettement" afin de parvenir à nourrir leur famille.

"A moins qu'une aide humanitaire d'urgence ne soit lancée, le Yémen va plongerdans une crise alimentaire aux proportions catastrophiques", a déclaré Jerry Farrell, directeur de Save the Children au Yémen, mercredi.

CRISE ÉCONOMIQUE ET MALNUTRITION

Les humanitaires veulent profiter de la conférence des Amis du Yémen", qui se tient à Riyad, en Arabie saoudite, pour appeler les dirigeants qui s'y rendent à"intensifier leurs efforts" pour aider la population yéménite, et tenter d'éviter une crise humanitaire "catastrophique".

De la nourriture est pourtant disponible sur les marchés locaux, dans une grande partie du territoire. Mais du fait de prix très élevés, et d'une sévère crise économique, la moitié des Yéménites n'a pas assez d'argent pour se nourrircorrectement.

"Les familles yéménites ont épuisé tous leurs moyens pour survivre à la crise,dénonce Penny Lawrence, directrice internationale d'Oxfam, dans le communiqué.Des mères retirent leurs enfants de l'école pour qu'ils aillent mendier dans la rue, et avoir de l'argent pour survivre."

SANS NOURRITURE PENDANT TROIS JOURS

La crise politique que traverse le pays et les conflits qui le minent au nord et au sud ne facilitent pas les choses : du fait de cette situation instable, près de 500 000 personnes vivent actuellement déplacées au Yémen ; 95 000 l'ont été ces deux derniers mois.

Ce n'est pas la première fois qu'Oxfam alerte sur la situation au Yémen. Le 14 décembre, elle précisait que certains Yéménites en étaient parfois réduits à "vivre sans nourriture pendant trois jours", et que de nombreuses familles ne s'alimentaient qu'"à base de thé et de pain". Trois mois plus tard, le 14 mars, Oxfam réitérait son appel à "une action d'urgence" au Yémen.

En décembre 2011, l'ONU avait tenté d'encourager la mobilisation en faveur du Yémen. Mais l'appel des Nations unies, qui demandaient 447 millions de dollars afin de répondre à la crise alimentaire sévissant dans le pays, n'ont reçu à ce jour que 43 % des dons souhaités.

AIDE EUROPÉENNE SUPPLÉMENTAIRE

Lundi, la Commission européenne a annoncé un montant supplémentaire de cinq millions d'euros dans son aide humanitaire au Yémen, qui s'ajouteront aux 20 millions prévus pour 2012. "La crise au Yémen est passée de grave à désespérée", a argumenté Kristalina Georgieva, chargée de la coopération internationale, de l'aide humanitaire et de la gestion des crises à la Commission européenne, dans un communiqué.

"Nous augmentons notre aide, non seulement pour éviter plus de malnutrition, mais aussi parce que la faim et la souffrance ne peuvent que déstabiliser davantage le Yémen", écrit-elle.

Valentine Pasquesoone

Le Yémen reçoit des promesses d'aide de 4 milliards de dollars

 

Le Yémen a reçu mercredi des promesses d'aide de quatre milliards de dollars de donateurs craignant l'effondrement économique du pays, dont 3,25 milliards de la seule Arabie saoudite. "Dans le but de préserver la stabilité et la sécurité du Yémen, l'Arabie saoudite va fournir une aide de 3,25 milliards de dollars consacrée aux projets de développement, qui seront déterminés avec la partie yéménite", a annoncé le ministre saoudien des affaires étrangères, le prince Saoud Al-Fayçal.

Il s'exprimait lors d'une réunion à Riyad des "Amis du Yémen", réunissant une trentaine de pays et d'organisations internationales, dont les monarchies du Golfe et les principales puissances occidentales.



23/05/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 27 autres membres